• Festival Hybrides 7 • DU 13 AU 28 MARS 2015

    Atlas Montpellier

    casaBranca / Ana Borralho et João Galante

    Jeudi 26 mars 20h00 CDN hTH
    Vendredi 27 mars 20h00 CDN hTH
    Lire
  • Festival Hybrides 7 • DU 13 AU 28 MARS 2015

    Stranger

    Emke Idema

    Vendredi 13 mars 19h00 Domaine d'O / Théâtre d'O / Studio Gabriel Monnet
    Samedi 14 mars 19h00 Domaine d'O / Théâtre d'O / Studio Gabriel Monnet
    Lire
  • Festival Hybrides 7 • DU 13 AU 28 MARS 2015

    Love and Revenge

    Rayess Bek et La Mirza

    Jeudi 26 mars 21h30 CDN hTH
    Lire
  • Festival Hybrides 7 • DU 13 AU 28 MARS 2015

    L’Art du Théâtre

    Adesso e sempre / Pascal Rambert, Julien Bouffier

    Lundi 23 mars 21h00 Maison pour tous Voltaire
    Mardi 24 mars 19h00 Maison pour tous Voltaire
    Lire
  • Festival Hybrides 7 • DU 13 AU 28 MARS 2015

    Caliban Cannibal

    Motus / Daniela Nicolò et Enrico Casagrande

    Vendredi 13 mars21h00 Domaine d'O / Théâtre d'O / Salle Paul Puaux
    Samedi 14 mars21h00 Domaine d'O / Théâtre d'O / Salle Paul Puaux
    Lire

Love and Revenge

Rayess Bek et La Mirza

Liban / France

Jeudi 26 mars21h30 CDN hTH

 

« Il faudrait faire en sorte que personne ne se sente exclu de la civilisation commune qui est en train de naître, que chacun puisse y retrouver sa langue identitaire, et certains symboles de sa culture propre, que chacun, là encore, puisse s'identifier, ne serait-ce qu'un peu, à ce qu'il voit émerger dans le monde qui l'entoure, au lieu de chercher refuge dans un passé idéalisé. »
- Amin Maalouf, Les Identités meurtrières, Grasset, 1998

Love and Revenge est une création où nous nous approprions les anciennes chansons populaires arabes afin de leur donner une seconde vie selon les schèmes et les esthétiques de la musique actuelle. A quoi ressemblerait la variété arabe si nous, trentenaires vivant entre Orient et Occident, décidions d'introduire de nouvelles influences ?
Par le biais de la musique, Love and Revenge est une réflexion sur l'identité et la double culture. D'origine libanaise, j'ai été rapidement imprégné par la culture française. Quand Oum Kalthoum ou Abdel Wahab chantaient dans le living de mes parents à Clichy-la-Garenne, Mc Solar et Prince enflammaient, eux, les bancs de l'école. Cela explique en partie pourquoi il m'a été difficile dans ma jeunesse de faire le grand écart entre ces deux cultures. Avec l'âge et le recul, j'ai pris conscience qu'une identité ne devait pas forcément être monolithique.
Aujourd'hui, je me retrouve dans les écrits d'Edward Saîd lorsque ce dernier parle d'identité fluide, ou liquide, traversée par des courants multiples. Sans pour autant perdre de vue mes origines, je voudrais pouvoir affirmer que mon identité est vivante, qu’elle grandit, mûrit, et évolue aux rythmes des diverses cultures que je côtoie. Elle s'en imprègne en absorbant les mots, les sonorités, les goûts et les couleurs que je découvre au fil de mes rencontres et de mes voyages.
Plus encore, Love and Revenge est la rencontre de ces deux univers hermétiques dans lesquels je vis. Plus qu'une passerelle entre des identités multiples, j'aimerais pouvoir mélanger ces dernières de sorte qu'il n'y ait plus qu'un seul « moi » à la fois humain et universel.

 

Durée 1h00

Entrée libre

Spectacle produit par l'association 4120.CORPS
Coproduit par Mawred al Thaqafy (Caire)