RE-présentation : Numax
Compagnie Roger Bernat/FFF

Jeudi 17 avril
18h30*
La Chapelle
Jeudi 17 avril
20h30**
La Chapelle

Hybrides 6 est une année spéciale Roger Bernat, avec trois propositions différentes !
Roger Bernat, le catalan ?
Vous vous souvenez ? Ce spectacle sur la place de la Comédie où les spectateurs munis de casques audio devaient répondre à des questions qui leur étaient posées en évoluant dans l’espace. Ou ce spectacle où il demandait au public de danser le Sacre du Printemps de Pina Bausch. Ou encore celui où il faisait voter les spectateurs avec une télécommande pour construire une société désirée par chacun.
Roger Bernat invente des dispositifs dans lequel le spectateur interagit. Sans l’intervention du public, le spectacle s’arrête.
Les acteurs, c’est vous.
Il a construit son dernier projet autour du conflit ouvrier chez Numax en deux étapes.
Nous montrerons les deux, RE-présentation : Numax et Numax-Fagor-plus. La seconde sera montrée pour la première fois au public à Montpellier en avant-première du festival bruxellois, le Kunstenfestivaldesarts.
Encore une fois, il nous fait jouer à un jeu qui nous permet d’incarner la parole d’ouvriers en lutte dans une usine barcelonaise en 1979. RE-présentation : Numax s’est construit à partir du film documentaire Numax, présenta (1980) de Joaquim Jordà. En 1979, après deux ans et demi de grèves, de mobilisations et d’autogestion, les ouvriers de l’usine d’électroménager Numax décidèrent de tourner un film avec Joaquim Jordà. Dans ce film sont collectées les discussions des assemblées.
Avec Numax-Fagor-plus, il poursuit ce principe en le mettant en résonnance avec un conflit actuel dans l’usine Fagor. Fagor était l’entreprise la plus florissante d’un projet coopératif incroyable à la dimension d’une ville, Mondragon. La crise financière aura eu la peau de cette utopie.
Toujours aussi délicat avec le public, Roger Bernat nous invite à refaire le film. Cette parole de lutte, que certains voudraient désuète, reprend vie dans la bouche de chacun. Le spectacle réussit le pari de rassembler les individus pour fonder un groupe et l’expérience vécue séparément nous fait exister ensemble.
Qu’est-il possible de demander de plus au théâtre ?
Il est inutile de voir un spectacle pour comprendre l’autre. Nous proposons une version anglaise pour les anglophones et les membres du réseau IETM.

Roger Bernat is a Catalan performer and leader from the Barcelona stage of performing art.
In 1979, following two and half years’ of strikes, actions and self governance, the workers at the Numax electrical appliance factory decided to make a film with Joaquim Jordà: Numax, présenta collected the debates from their meetings. RE-présentation : Numax propose to re-enact them.
Like those that perform re-enactments of the battle of Waterloo, the employees of Fagor (2013) reconstruct the history of the Numax workers (1979).
Rather than the charismatic reinterpretation for our context of a battle won or lost, Numax-Fagor-plus is the collectivisation of a discourse, the development of a battle that clearly never ended. The discourse still belongs to everyone, and yet when we go to chant words of protest, we realise that we cannot remember them. It is the words that remind us.

Durée 0h45
PT 16 € / TR 12 € et 7 € / Pass soirée 8 € / Pass'Culture

Pièce de Roger Bernat . Programmation Matteo Sisti Sette . Coordination Helena Febres . Remerciements Jordi Colomer, Carolina Olivares, Txalo Toloza, Noe Laviana et Pablo González Morandi

Production Elèctrica Produccions . Coproduction FRAC Basse-Normandie (Caen) . Temporada Alta (Girona)

* Spectacle en anglais.
** Spectacle destiné au public francophone.
Ce spectacle est programmé dans le cadre du Festival Hybrides, partenaire de la Réunion plénière de printemps de l’IETM co-organisée par Réseau en scène Languedoc-Roussillon et la Région Languedoc-Roussillon avec le soutien de la Ville de Montpellier, du Ministère de la Culture et de la Communication, de l’Onda, de l’Institut français et la participation du Relais Culture Europe et de Montpellier Agglomération.