Lambda (Si quelqu'un aime le monde)
Mœbius

Vendredi 18 avril
21h00
Chai du Terral
Samedi 19 avril
21h00
Chai du Terral

Quel bonheur de retrouver les Mœbius, que nous avions accueillis pour leur premier spectacle mis en scène par Cyril Teste. Ils sortaient alors de l’École Nationale Supérieure Art Dramatique de Montpellier. Depuis, ils ont décidé de travailler en collectif et de chercher ensemble une écriture commune. L’année dernière, Impatience, festival du théâtre émergent, organisé par le 104, Télérama et le Théâtre du Rond-Point à Paris, sélectionnait Lambda parmi plus de trois cents candidatures.
Comme un écho à leur identité et aux problématiques de leur génération, Lambda raconte l’histoire intime d’individus perdus dans un groupe : la société. Comme eux, ils ont plus ou moins la trentaine, de milieux divers, « normaux », ils sont à des moments différents de leurs vies professionnelles et personnelles. En commun, une certaine solitude et le besoin du contact, de l’expérience de l’autre. Électrons libres et désœuvrés, leurs vies se croisent comme on se croise dans la rue : sans promesses. Mais dans l’intervalle fugitif de ces rencontres, quelque chose d’essentiel se joue pour chacun d’eux. Qu’ils en soient ou non conscients, ils vivent dans le sentiment d’un monde qui les dépasse, trop vaste, trop multiple pour s’y forger une identité solide. Un récit de la normalité malade. Où la réalité prend peu à peu l’allure d’une fiction, et la fiction l’allure d’un rêve, ou d’un cauchemar.

In 2013, Mœbius was chosen among 400 candidates for Impatience, important French festival of emerging theatre, organized by le 104, Télérama and Théâtre du Rond-Point in Paris.
Five anonymous thirty-year-olds. They share some kind of solitude and the urge of meeting and knowing people. But something essential is at stake for each one of them every time they meet. Consciously or not, they all feel the world around oversteps them. Too big, too huge, too complex to let them forge their own character. A naked stage, straight forward and pure, where in video seems pervasive, makes sure the spectators are transported by a flux of sensations and absorbed reveries which endlessly question the way we see the world, sending us back to our own intimacy.

+ En lien avec le spectacle, la compagnie Mœbius dirigera un stage les 20 et 21 avril au Chai du Terral. Travail d'écriture de plateau autour du thème : la solitude aujourd'hui. Places limitées à 20 participants.
Renseignements et inscriptions :
04 67 85 65 51 / chaiduterral@saintjeandevedas.fr

Durée 1h30
PT 16 € / TR 12 € et 7 € / Pass soirée 8 € / Pass'Culture

Avec Julien Anselmino, Charlotte Daquet, Clélia David, Christophe Gaultier et Marie Vires . Mise en scène Jonathan Moussalli . Assistants à la mise en scène Marie Vauzelle, Sabine Moindrot et Jérémy Brunet . Création lumière Lucas Delachaux . Création son Guillaume Allory et Grégoire Durrande . Création vidéo Nicolas Dorémus . Régie vidéo Pierre Vidry

Production Compagnie Mœbius . Coproduction Théâtre de Nîmes, Scène conventionnée pour la danse contemporaine . Le Tricycle, Grenoble . L’Usine, Lieu conventionné dédié aux Arts de la rue, Tournefeuille-Toulouse Métropole . Avec le soutien de École nationale supérieure d’art dramatique de Montpellier Agglomération . Avec le concours de Drac Languedoc-Roussillon . Région Languedoc-Roussillon . Ville de Montpellier . Accueil en résidence Le Pot au Noir, Rivoiranche . Le Tricycle, Grenoble . L’Usine, Tournefeuille . Les 13 vents, CDN de Montpellier . Théâtre du Périscope, Nîmes . La Vignette, Montpellier . Soutien Cyril Teste / Collectif MxM

Ce spectacle est programmé dans le cadre du Festival Hybrides, partenaire de la Réunion plénière de printemps de l’IETM co-organisée par Réseau en scène Languedoc-Roussillon et la Région Languedoc-Roussillon avec le soutien de la Ville de Montpellier, du Ministère de la Culture et de la Communication, de l’Onda, de l’Institut français et la participation du Relais Culture Europe et de Montpellier Agglomération.
Spectacle co-accueilli avec le Chai du Terral, Ville de Saint-Jean-de-Védas