2014
Des espoirs

Le Théâtre doit se charger de l’espoir. Savoir qu’en faire.
Ne pas se défausser en divertissant en masse, ni en théorisant dessus. Rendre sensible l’espoir, ce moteur qui vit en chacun de nous, qui nous tient debout.
Le théâtre n’est pas une promesse en l’air mais un pacte contracté entre l’artiste et le spectateur. La seule exigence de ce contrat est d’être là et d’écouter l’autre.
Le festival Hybrides, en vous parlant de sujets d’actualité, veut réanimer l’espoir, réactiver nos capacités à agir, à développer notre humanité.
Parler du monde comme il va à ceux qui le vivent pour mieux le comprendre.
Ne pas se complaire dans la noirceur. Chercher la réaction, le combat.

En 2014, le festival Hybrides poursuit son pari d’éveiller la curiosité en offrant des spectacles qui interrogent le rapport à l’autre, des créations inédites de jeunes équipes régionales, des artistes internationaux.
Hybrides 6 raconte des histoires de résistances.
Tenir au quotidien, que ce soit face à soi, face à son enfant, face à la communauté, face aux conflits professionnels.
Hybrides 6 vous propose de vivre autrement votre rôle de spectateur, en vous invitant au palais de justice à un procès fictif mêlant professionnels de la justice et vrais acteurs.
Hybrides 6 est un festival organisé par la compagnie Adesso e sempre qui se construit avec des lieux partenaires pour défendre ensemble une certaine idée de notre rôle d’acteurs culturels. Cette année, en plus des partenaires historiques, la Chapelle, le Rockstore, les Diagonal Cinémas, nous retravaillons avec le théâtre des 13 vents qui assure la billetterie et nous initions de nouvelles rencontres avec le Chai du Terral à Saint-Jean-de-Védas, la Maison pour tous Voltaire, la librairie Le Grain des mots, la brasserie Le Dôme, le Black Cat.

2014 est une année d’élection. Nous ne pouvons l’ignorer. En démocratie, cela doit symboliser l’espoir, nourrir les citoyens de débats qui vont conduire la politique de la ville pour les six prochaines années.
Pour faire taire les mauvaises langues qui veulent clouer au pilori les intermittents du spectacle parce qu’ils coûtent trop cher, des études indépendantes ont montré le poids de l’économie culturelle dans notre fameux Produit Intérieur Brut (sept fois plus important que la branche de l’automobile). Or, sans le régime spécifique de l’intermittence, notre modèle culturel s’écroulerait et une aventure comme la nôtre disparaîtrait très rapidement.
Hybrides a six ans et veut remercier la Ville de Montpellier qui l’aura très vite soutenu, comme Montpellier Agglomération qui a compris et aidé le festival depuis les débuts. Nous espérons que le travail engagé depuis six ans pourra se développer pendant la prochaine mandature !
Le projet culturel d’un candidat n’est pas accessoire, il doit être le cœur d’un choix de vie dans la Cité. Investissons dans la culture !

Peut-être…
Vous serez choisi comme juré…
Vous porterez la parole d’ouvriers en lutte…
Vous ne serez plus que sueur sous la chaleur des projecteurs…
Vous aurez envie de prendre une actrice dans vos bras…
Vous serez critique dans le journal quotidien…
Vous suivrez le parcours d’un migrant dans la ville…
Osez !
Ne laissons pas les autres agir à notre place !

Julien Bouffier

 

Make hope sensitive!

Hybrides Festival deals with concerning topics by reanimating hope, restarting our capacity to act, cultivating our humanity. Awaken curiosity by offering shows that question alterity, brand-new creations by young local team, and also international artists.
Hybrides 6 tells us resistance story.
Hybrides 6 gives us the occasion to experiment another way to be a spectator.
Invest culture!
Maybe…
You will be chosen as a jury member…
You will be a spokesman for worker in struggle…
You will sweat under the heat of the stage lights…
You will want to take an actress in your arms…
You will be art critic for a daily newspaper…
You will follow the migrant’s road through the city…
Dare! Don’t leave any body act for you!